islam.connexion

forum sur l'islam
 
AccueilGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 miracles du CORAN (p.1)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
khalid



Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 23/07/2007

MessageSujet: miracles du CORAN (p.1)   Jeu 30 Aoû - 22:43

QUELQUES MIRACLES
SCIENTIFIQUES DU CORAN

--------------------------------------------------------------------------------

Ce qui va suivre est un recueil de quelques versets du Coran à caractère scientifique ce qui révèlent le côté divin et non humain (comme certains le prétendent) de ce Livre Saint. Il est important que le lecteur se replace dans le contexte de la révélation de ces quelques versets, c'est à dire au VIIè siècle.





"Ceux qui ont renié nos signes, nous les rôtirons en enfer. Chaque fois que leurs peaux seront cuites à point, Nous leur remplaceront par d'autres afin qu'ils goûtent le supplice..." (V56/4)
Nous remarquons ici comment la fonction sensorielle est liée à la peau et la science moderne a découvert à son tour et bien plus tard que les nerfs sensitifs aboutissent à l'épiderme. Se peut-il qu'un berger illettré du 7è siècle devance la science de plus de dix siècles ?


--------------------------------------------------------------------------------

"Celui que Dieu veut mettre sur la bonne voie. Il rend sa poitrine détendue pour recevoir l'Islam et celui qu'Il veut égarer. Il rend sa poitrine étroite et oppressée comme s'il montait progressivement dans le ciel..." (V125/6)
Il y a ici une allusion évidente à ce qu'on appelle aujourd'hui "le mal de l'altitude" ou "le mal des astronautes". Nous savons en effet que plus on monte, plus l'oxygène se raréfie et plus la pesanteur diminue. Ceci provoque un étouffement auquel on remédie par un masque à oxygène ou en pressurisant l'intérieur du véhicule volant. Comment ce berger illettré du 7è siècle pouvait-il pressentir un tel phénomène si ce Coran était autre chose qu'une inspiration de Dieu le Parfait Sachant.


--------------------------------------------------------------------------------

"C'est Lui (Dieu) qui fit du soleil un éclairage et de la lune une lumière. Il détermina la croissance de la lune en vingt huit quartiers afin que vous sachiez le nombre des années ainsi que le calcul. Dieu n'a crée tout cela qu'en toute vérité et justice. C'est ainsi qu'Il développe les versets en détails pour des gens qui savent. (V5/10)
Dans ce verset, il y a plus qu'une preuve du caractère surhumain du Coran. Ce n'est pas en effet un illettré du 7è siècle qui pouvait faire la différence entre le soleil, masse incandescente et source de lumière et la lune, astre mort, qui ne joue que le rôle de réflecteur. Ce n'est pas non plus ce même homme qui pouvait savoir le rôle de l'astronomie dans la naissance des sciences mathématiques. Enfin, c'est là le signe de la supériorité du Coran quand il s'adresse aux gens de science et ne se met nullement en contracdition avec la raison humaine "...Pour des gens qui savent !"

(voir aussi verset 16/71)


--------------------------------------------------------------------------------

"...La femme du Ministre dit alors :"Maintenant la vérité s'est cristallisée. C'est moi qui ai cherché à le séduire et il n'a absolument dit que la vérité" (V51/12)
Le verbe "Haçhaça" (cristalliser) veut dire se transformer en caillou. Il est employé en arabe pour dire "apparaître en toute clarté". Il est difficile de ne pas penser à la cristallographie qui est une méthode moderne pour déterminer les composants d'un mélange liquide. On s'en sert aussi pour obtenir un corps soluble dans un état de grande pureté (d'où l'association de ce mot à la vérité). L'emploi de ce terme est ici d'une éloquence frappante qui semble devancer de très loin le niveau intellectuel de l'époque.


--------------------------------------------------------------------------------

"Dieu qui éleva les cieux sans colonnes que vous puissiez voir, puis a manifesté la plénitude de son pouvour sur le Trône et a soumis le soleil et la lune chacun courant vers un terme prénommé, il préconçoit la marche de toute choses. Il expose en détail les versets, peut être serez vous convaincus de la rencontre de votre Seigneur". (V2/13)
La loi d'attraction universelle ne sera connue que dix siècles plus tard. A cette époque de l'histoire, on croyait que le ciel était soutenu par des colonnes. Comment pouvait-on imaginer une force invisible alors qu'on ne pouvait même pas concevoir un Dieu immatériel et un monde inconnu.


--------------------------------------------------------------------------------

"Ne voient-ils donc pas que Nous venons diminuer la terre à partir de ses bords". (V41/13)
Ce verset fait sans doute allusion à l'érosion marine qui tend à reculer les limites des continents.


--------------------------------------------------------------------------------

"Nous lâchames les vents comme facteurs de fécondation et Nous fimes alors descendre du ciel une eau dont Nous vous avons abreuvés et dont vous ne détenez pas les réserves. (V22/15)
Les vents sont des facteurs de fécondation parce qu'ils transportent le pollen jusqu'aux fleurs femelles et les font féconder. Mais il s'agit dans ce verset de féconder les nuages et ce n'est que la science moderne qui nous a enfin permis de comprendre le sens. Il y a en effet des nuages à charge électrique positive et d'autres à charge négative. Dans chaque sorte de ces nuages, les gouttelettes de même signes se repoussent mutuellement et restent trop petites pour tomber sous la loi de la pensateur. C'est le vent qui mélange les gouttelettes de deux nuages de signes opposés et c'est alors que se forment les gouttes de pluie. Il dit bien tout de suite après "Nous fimes alors descendre du ciel une eau". Il y a donc relation de cause à effet.


--------------------------------------------------------------------------------

"Vous avez assurément dans les troupeaux un exemple à méditer. Nous vous abreuvons de ce qui est dans leur ventre, entre des excréments intestinaux et du sang, un lait pur que les buveurs avalent avec facilité et délice. (V66/16)
Le mot arabe "farthin" désigne les excréments tant qu'ils sont dans le tube digestif. A leur sortie, ils portent le nom de "rawathin". Dans ce verset, Dieu nous montre un vrai miracle de la physiologie. Dans le corps des animaux le lait cotoie sans s'y mêler deux substances particulièrement impures : le sang et les excréments. Malgré cela, le lait est parfaitement pur et rien ne décèle au goût ou à l'odorat ce mauvais voisinage. Certains exégètes modernes voient dans le mot "farthin" l'équivalent du "chyle" c'est à dire de la masse des aliments digérés et prêts à être absorbés par la paroi de l'intestin grêle pour passer dans le système porte. Ainsi, le lait serait fabriqué à partir du sang et du chyle comme il l'est de fait. Mais ce qui plaide en faveur de l'autre interprétation, c'est que l'on parle à la fin du verset de la pureté et du bon goût du lait en opposition avec l'impureté du sang et des excréments (wa Allahou âlam).


--------------------------------------------------------------------------------

"Ton Seigneur a inspiré aux abeilles : "Faites vous des maisons à partir des montagnes, des arbres et de ce que les hommes font comme treillages". "Puis mangez de tous les fruits et suivez en toute docilité les voies de votre Seigneur". Il sort de leur ventre une boisson aux couleurs différentes où se trouve une source de guérison pour les humains, il y a là surement un signe pour des gens qui méditent". (V68-69/16)
Les propriétés curatives et désintoxicantes du miel ne sont plus à prouver. Mais notons que le verset dit exactement "Où se trouve une source de guérison" ce qui veut dire que le miel n'est pas un remède universel comme le dit la croyance populaire. Un diabétique, par exemple, serait fou de consommer du miel qui est riche en sucre réducteur directement assimilable par le sang. Cependant, le miel est moins nocif pour les diabétiques que le sucre, car il contient avec lui les diastases qui aident à une assimilation complète tandis que le sucre n'est brûlé que partiellement et libère ainsi des aldéhydes et des cétones toxiques dans le sang. Pris à doses modérées, le miel peut très bien être consommé même par les diabétiques.


--------------------------------------------------------------------------------

"...Nous les retournions tantôt sur leur côté droit et sur leur côté gauche." (v18/18)
Il s'agit ici des gens de la caverne qu'Allah plongea dans un long sommeil. A priori cet extrait de verset n'attire pas une attention particulière pour le commun des mortels. Cependant une personne du corps médical y verra un signe à savoir que la médecine moderne confirme qu'un patient contraint de garder le lit une longue période doit être régulièrement retourné d'un côté à l'autre afin de prévenir la formation d'escarres (types d'hématomes) sur les parties immobilisées.


--------------------------------------------------------------------------------
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
miracles du CORAN (p.1)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» les mystères (miracles) du Coran
» les miracles du coran
» Les supercheries des miracles du Coran
» Les miracles du Coran, parlons en!!!
» Quelques videos.....Les miracles du Coran

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
islam.connexion :: Sujets Divers :: Les Miracles du Coran :: Miracles Scientifiques-
Sauter vers: