islam.connexion

forum sur l'islam
 
AccueilGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le comportement envers le Coran

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sofiane



Nombre de messages : 74
Date d'inscription : 06/08/2007

MessageSujet: Le comportement envers le Coran   Mar 14 Aoû - 13:59

Pour le musulman la parole de Dieu est sacrée, elle surpasse en noblesse et en mérite, toute autre parole. L’erreur ne peut y trouver issue, nulle part. La prendre pour témoin, c’est citer la vérité, appliquer ses lois, c’est rendre justice. Les adeptes du Coran sont les élus de Dieu et ses intimes. Quiconque s’y attache trouve son salut et acquiert sa félicité suprême, mais ceux qui s’en détournent, se verront damnés et perdus.

Ce qui renforce le sentiment de grandeur, de noblesse de sainteté du Coran aux yeux du croyant, c’est l’éloge fait à son sujet par le Prophète qui l’avait reçu, le meilleur des hommes, notre maître Mohammed Ben Abdallah, messager et serviteur de Dieu, que le salut et la bénédiction soient sur lui et toute sa famille.



Le Prophète a dit : " Lisez le Coran ! Le jour de la résurrection
il viendra intercéder en faveur de celui qui le récite." [ Rapporté par Moslim ]



" Le meilleur d’entre vous est celui qui a étudié le Coran ainsi que celui qui l’enseigne."
[ Rapporté par Boukhari ]



" Les adeptes du Coran sont les élus de Dieu et Ses amis privilégiés."
[ Rapporté par Nassaï ]



" Les coeurs se rouillent comme le fer ", dit le Prophète . "Comment leur rendre leur éclat ? ", demandèrent ses compagnons. "Par le récitation du Coran et l’évocation de la mort." dit- il.





Un ennemi acharné du Prophète vint un jour lui dire : " Mohammed, récite moi ce Coran ! " Le Prophète lui récita ce verset :

{ Dieu prescrit l’équité, la charité, l’assistance bienveillante aux proches. Il proscrit la turpitude, réprouve l’inconvenance,
stigmatise la violence injustifiée. Dieu vous exhorte ainsi pour vous inciter à réfléchir. Soyez fidèles à vos engagements envers Dieu
une fois que vous les avez contractés. Ne trahissez pas les serments solennellement jurés alors que vous avez pris Dieu pour garant !
Dieu sait si bien ce que vous faites ...}
[ Sourate 16 – Versets 90/91]



Le Prophète n’avait pas encore achevé sa récitation que son antagoniste, ébahi, épris d’admiration pour cette parole si sublime, saisi par la sainteté de sa signification et de l’effet qu’elle produisit sur lui, s’empressa d’avouer publiquement que « c’était une parole sacrée et magnanime. » Voici ce qu’il dit, textuellement :

« Quelle douce parole ! Pleine de grâce. Le dessous est feuillu, le haut est fructifière ! L’homme, certes, est incapable de dire de telles paroles ! »



Bien que le musulman doit se conformer aux enseignements du Coran, faire ce qu’il admet et éviter ce qu’il interdit, il est tenu, en plus, d’observer, en le lisant, les règles suivantes :

1 – Ne le lire que dans un état de parfaite purification, dans une position décente et respectueuse, la face vers la Kaaba.



2 – Le lire posément. Sa lecture intégrale ne doit pas être en moins de trois jours. Le Prophète dit : « Celui qui lit le Coran en moins de trois jours, ne peut en saisir le sens. ». Il a conseillé à Abdallah Ben Omar de terminer la lecture de tout le Coran chaque semaine. Abdallah Ben Messaoud, Othman Ben Affan et Zaïd Ben Thabet - qu'Allah soit satisfait d'eux - chacun d’eux, en terminait la lecture en une semaine.



3 – Il est conseillé de lire le Coran avec recueillement et d’un air méditatif. Le fervent musulman pleure à sa lecture ou s’efforce de pleurer si les larmes se font rares. Le Prophète a dit : " Pleurez en lisant le Coran ou efforcez-vous de pleurer."[ Rapporté par ibnou Maja ]



4 – On lit le Coran avec une voix mélodieuse. Le Prophète dit : " Embellissez la lecture du Coran par vos voix. Celui qui ne module pas le Coran, ne lit pas comme nous. Rien n’est plus agréable à Dieu que d’écouter un prophète psalmodier l'Ecriture sainte."



5 – On lit le Coran à voix basse si on craint de faire parade de sa lecture ou de déranger quelqu’un dans sa prière. Le Prophète dit : « Celui qui lit le Coran pour se faire voir, est comme celui qui fait la charité avec ostentation ». Il est recommandé de faire l’aumône discrètement, à moins qu’il n’y ait intérêt à la faire en public pour prêcher l’exemple. Il en est de même pour la lecture du Coran.



6 – Cette lecture doit être faite avec respect, méditation et présence d’esprit afin d’en saisir la signification et les secrets.



7 – On ne doit pas lire le Coran avec insouciance. On peut se maudire en le lisant inconsciemment. Par exemple, on lit le verset : « Que la malédiction soit sur le menteur, ou que la malédiction soit sur les injustes », on s’attribue cette malédiction si on est menteur ou injuste !

Une citation rapportée par la Torah, montre la gravité de l’erreur de ceux qui se détournent du Livre de Dieu, se préoccupent peu de lui et songent à autre chose.

On y rapporte que Dieu, s’adressant à l’homme dit : « N’as-tu pas honte ? Quand tu reçois, en chemin, une missive de l’un de tes amis, tu te mets au bord de la route pour la lire et en saisir le contenu, lettre par lettre pour que rien ne t’échappe. Mais tu fais fi de mon Livre ! Regarde les détails que j’y ai cités pour toi, ma recommandation répétée de méditer ma parole en long en large, mais tu ne fais que t’en détourner. Suis-je à tes yeux, moins apprécié que l’un de tes amis ? Si l’un d’eux vient s’asseoir à côté de toi, tu lui présentes ta face et tu l’écoutes attentivement. Si quelqu’un te parle ou te dérange tu lui fais signe de cesser. Mais Moi, Je Me présente à toi pour te parler et ton coeur se détourne de Moi. Suis-Je moins considéré que l’un de tes amis ? »



8 – Le musulman doit s’efforcer d’acquérir les qualités des favoris du Coran, qui sont les élus de Dieu et Ses privilégiés et d’être empreint de leur marque.

Abdallah Ben Massaoud les signale ainsi : " Ils lisent le Coran la nuit pendant que les gens dorment. Ils le lisent le jour alors que les gens s’en désintéressent. Ils pleurent et les autres rient. Ils sont pieux et le reste des humains vit dans le gâchis. Ils se taisent et les autres sont dans leurs vains débats. Ils craignent Dieu et les autres se pavanent. Ils sont tristes et les autres se réjouissent."

Nous reconnaissons celui qui lisait le Coran, dit Mohammed Ben Kaab, à son teint altéré. (Faisant allusion à sa longue veille et à ses nombreuses prières). Woheib Ben Kaab a dit : " On demanda à un homme : " Pourquoi ne dors tu pas ? " Il répondit : " Les merveilles du Coran ont chassé le sommeil de mes yeux !" ."

Abou Noun disait : Les promesses et les menaces du Coran ont empêché les yeux de ceux qui le lisent de se fermer. Ils ont si bien compris la parole de Dieu Majestueux qu’ils baissent la tête d’humiliation et de soumission.


Que Dieu le Très Haut nous accorde l'Amour du Coran, Amine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le comportement envers le Coran
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le bon comportement envers les gens
» le bon comportement
» Comportement du mari envers ses beaux parents
» ex belle soeur et la famille de son ex
» Le comportement envers les beaux parents

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
islam.connexion :: Islam, ... Une introduction :: Allah Le Dieu Unique :: Sa Parole : Le CORAN-
Sauter vers: