islam.connexion

forum sur l'islam
 
AccueilGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le Prophète Moussa (Paix sur lui) Partie 7

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 223
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Le Prophète Moussa (Paix sur lui) Partie 7   Mar 7 Aoû - 12:37

Allâh (تعالى) a dit : {Et lorsqu'il leur fut dit : "Habitez cette cité et mangez [de ses produits] à votre guise, mais dites : rémission [à nos pêchés] et entrez par la porte en vous prosternant. Nous vous pardonnerons vos fautes; et aux bienfaisants (d'entre vous,) Nous accorderons davantage". Puis, les injustes parmi eux changèrent en une autre, la parole qui leur était dite. Alors Nous envoyâmes du ciel un châtiment sur eux, pour le méfait qu'ils avaient commis.}[/color] (7/161-162)

Il transmet à son peuple l'ordre d'Allâh de tuer une vache, et la polémique qui s'en suivi

Allâh (تعالى) a dit : {(Et rappelez-vous,) lorsque Moïse dit à son peuple : "Certes Allâh vous ordonne d'immoler une vache". Ils dirent : "Nous prends-tu en moquerie ?" "Qu'Allâh me garde d'être du nombre des ignorants" dit-il. - Ils dirent : "Demande pour nous à ton Seigneur qu'Il nous précise ce qu'elle doit être". - Il dit : "Certes Allâh dit que c'est bien une vache, ni vieille ni vierge, d'un âge moyen, entre les deux. Faites donc ce qu'on vous commande". - Ils dirent : "Demande donc pour nous à ton Seigneur qu'Il nous précise sa couleur". - Il dit : "Allâh dit que c'est une vache jaune, de couleur vive et plaisante à voir". - Ils dirent : "Demande pour nous à ton Seigneur qu'Il nous précise ce qu'elle est car pour nous, les vaches se confondent. Mais, nous y serions certainement bien guidés, si Allâh le veut". - Il dit : "Allâh dit que c'est bien une vache qui n'a pas été asservie à lAbourer la terre ni à arroser le champ, indemne d'infirmité et dont la couleur est unie". - Ils dirent : "Te voilà enfin, tu nous as apporté la vérité !" Ils l'immolèrent alors mais il s'en fallut qu'ils ne l'eussent pas fait.} (2/67-71)

Son peuple tue un homme, et Allâh rescussita le mort pour qu'il dénonce le coupable

Allâh (تعالى) a dit : {Et quand vous aviez tué un homme et que chacun de vous cherchait à se disculper !... Mais Allâh démasque ce que vous dissimuliez. Nous dîmes donc : "Frappez le tué avec une partie de la vache". - Ainsi Allâh ressuscite les morts et vous montre les signes (de Sa puissance) afin que vous raisonniez. Puis, et en dépit de tout cela, vos cœurs se sont endurcis; ils sont devenus comme des pierres ou même plus durs encore; car il y a des pierres d'où jaillissent les ruisseaux, d'autres se fendent pour qu'en surgisse l'eau, d'autres s'affaissent par crainte d'Allah. Et Allâh n'est certainement jamais inattentif à ce que vous faites.} (2/72-74)

Mousâ appel son peuple à la guerre sainte, mais ces derniers refusent catégoriquement

Allâh (تعالى) a dit : {(Souvenez-vous) lorsque Moïse dit à son peuple : "ô, mon peuple ! Rappelez-vous le bienfait d'Allâh sur vous, lorsqu'Il a désigné parmi vous des Prophètes. Et Il a fait de vous des rois. Et Il vous a donné ce qu'Il n'avait donné à nul autre aux mondes. ô mon peuple ! Entrez dans la terre sainte qu'Allâh vous prescrite. Et ne revenez point sur vos pas [en refusant de combattre] car vous retourneriez perdants. Ils dirent : "ô Moïse, il y a là un peuple de géants. Jamais nous n'y entrerons jusqu'à ce qu'ils en sortent. S'ils en sortent, alors nous y entrerons".} (5/20-22)

Mousâ et son frère insistent dans leur demande mais ils ne veulent rien entendre

Allâh (تعالى) a dit : {Deux hommes d'entre ceux qui craignaient Allâh et qui étaient comblés par Lui de bienfaits dirent : "Entrez chez eux par la porte; puis quand vous y serez entrés, vous serez sans doute les dominants. Et c'est en Allâh qu'il faut avoir confiance, si vous êtes croyants". Ils dirent : "Moïse ! Nous n'y entrerons jamais, aussi longtemps qu'ils y seront. Va donc, toi et ton Seigneur, et combattez tous deux. Nous restons là où nous sommes".} (5/23-24)

Mousâ se plaint alors à son Seigneur

Allâh (تعالى) a dit : {Il dit : "Seigneur ! Je n'ai de pouvoir, vraiment, que sur moi-même et sur mon frère : sépare-nous donc de ce peuple pervers".} (5/25)

Leur punition est qu'ils sont exclus de la Palestine

Allâh (تعالى) a dit : {Il (Allah) dit : "Eh bien, ce pays leur sera interdit pendant quarante ans, durant lesquels ils erreront sur la terre. Ne te tourmente donc pas pour ce peuple pervers".} (5/26)

Son peuple décide de mécroire en lui jusqu'à qu'ils voyent Allâh

Allâh (تعالى) a dit : {Et [rappelez-vous], lorsque vous dites : " ô Moïse, nous ne te croirons qu'après avoir vu Allâh clairement" !... Alors la foudre vous saisit tandis que vous regardiez. Puis Nous vous ressuscitâmes après votre mort afin que vous soyez reconnaissants.} (2/55-56)

Allâh (تعالى) a dit : {Les gens du Livre te demandent de leur faire descendre du ciel un Livre. Ils ont déjà demandé à Moïse quelque chose de bien plus grave quand ils dirent : "Fais-nous voir Allâh à découvert !" Alors la foudre les frappa pour leur tort.}
(3/153)

---------------------------------------------------------------------

Moûsa va à la recherche de la science accompagné de son valet

Allâh (تعالى) a dit : {(Rappelle-toi) quand Moïse dit à son valet : "Je n'arrêterai pas avant d'avoir atteint le confluent des deux mers, dussé-je marcher de longues années".} (18/60)

Il a rendez-vous à l'endroit où il perdra sa nourriture

Allâh (تعالى) a dit : {Puis, lorsque tous deux eurent atteint le confluent, ils oublièrent leur poisson qui prit alors librement son chemin dans la mer. Puis, lorsque tous deux eurent dépassé [cet endroit,] il dit son valet : "Apporte-nous notre déjeuner : nous avons rencontré de la fatigue dans notre présent voyage". [Le valet lui] dit : "Quand nous avons pris refuge près du rocher, vois-tu, j'ai oublié le poisson - le Diable seul m'a fait oublier de (te) le rappeler - et il a curieusement pris son chemin dans la mer". [Moïse] dit : "Voilà ce que nous cherchions". Puis, ils retournèrent sur leurs pas, suivant leurs traces.} (18/61-64)

Il rencontre Al-Khidr, et il lui fait part de son envie d'apprendre de lui la science qu'Allâh lui a enseigné

Allâh (تعالى) a dit : {Ils trouvèrent l'un de Nos serviteurs à qui Nous avions donné une grâce, de Notre part, et à qui Nous avions enseigné une science émanant de Nous. Moïse lui dit : "Puis-je suivre, à la condition que tu m'apprennes de ce qu'on t'a appris concernant une bonne direction ?".} (18/65-66)

Ce dernier emmet des reticenses, mais Moûsa réussi à la convaincre

Allâh (تعالى) a dit : {[L'autre] dit : "Vraiment, tu ne pourras jamais être patient avec moi. Comment endurerais-tu sur des choses que tu n'embrasses pas par ta connaissance ?". [Moïse] lui dit : "Si Allâh veut, tu me trouveras patient; et je ne désobéirai à aucun de tes ordres". "Si tu me suis, dit [l'autre,] ne m'interroge sur rien tant que je ne t'en aurai pas fait mention".} (18/67-70)

Les trois leçons qu'Al-Khidr donna à Moûsa avant qu'ils ne se sépare

Allâh (تعالى) a dit : {Alors les deux partirent. Et après qu'ils furent montés sur un bateau, l'homme y fit une brèche. [Moïse] lui dit : "Est-ce pour noyer ses occupants que tu l'as ébréché ? Tu as commis, certes, une chose monstrueuse !". [L'autre] répondit : "N'ai-je pas dit que tu ne pourrais pas garder patience en ma compagnie ?". "Ne t'en prend pas à moi, dit [Moïse,] pour un oubli de ma part; et ne m'impose pas de grandes difficultés dans mon affaire". Puis ils partirent tous deux; et quand ils eurent rencontré un enfant, [l'homme] le tua. Alors [Moïse] lui dit : "As-tu tué un être innocent, qui n'a tué personne ? Tu as commis certes, une chose affreuse !" [L'autre] lui dit : "Ne t'ai-je pas dit que tu ne pourrais pas garder patience en ma compagnie ?" "Si, après cela, je t'interroge sur quoi que ce soit, dit [Moïse,] alors ne m'accompagne plus. Tu seras alors excusé de te séparer de moi". Ils partirent donc tous deux; et quand ils furent arrivés à un village habité, ils demandèrent à manger à ses habitants; mais ceux-ci refusèrent de leur donner l'hospitalité. Ensuite, ils y trouvèrent un mur sur le point de s'écrouler. L'homme le redressa. Alors [Moïse] lui dit : "Si tu voulais, tu aurais bien pu réclamer pour cela un salaire". "Ceci [marque] la séparation entre toi et moi, dit [l'homme,] Je vais t'apprendre l'interprétation de ce que tu n'as pu supporter avec patience. Pour ce qui est du bateau, il appartenait à des pauvres gens qui travaillaient en mer. Je voulais donc le rendre défectueux, car il y avait derrière eux un roi qui saisissait de force tout bateau. Quant au garçon, ses père et mère étaient des croyants; nous avons craint qu'il ne leur imposât la rébellion et la mécréance. Nous avons donc voulu que leur Seigneur leur accordât en échange un autre plus pur et plus affectueux. Et quant au mur, il appartenait à deux garçons orphelins de la ville, et il y avait dessous un trésor à eux; et leur père était un homme vertueux. Ton Seigneur a donc voulu que tous deux atteignent leur maturité et qu'ils extraient, [eux-mêmes] leur trésor, par une miséricorde de ton Seigneur. Je ne l'ai d'ailleurs pas fait de mon propre chef. Voilà l'interprétation de ce que tu n'as pas pu endurer avec patience".} (18/71-82)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://islam-connexion.exprimetoi.net
 
Le Prophète Moussa (Paix sur lui) Partie 7
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» la bible témoigne pour le prophète muhammad (paix et salut sur lui) !!!
» Histoire du prophète Adam (paix sur lui) en français-arabe-
» La vie du Prophète Muhammad ( la paix soit sur lui ) / Jeta e profetit Muhamed ( paqja qoftë mbi të )
» petites questions
» 99 hadiths du Prophète Muhammad (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
islam.connexion :: Islam, ... Une introduction :: Les Grands Prophètes :: Le Prophète Moussa (Moïse) (Psl)-
Sauter vers: