islam.connexion

forum sur l'islam
 
AccueilGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Fatima

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Nombre de messages : 223
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Fatima   Mar 14 Aoû - 22:24



La dernière des filles du Prophète et de Khadîja [qu'Allah soit satisfait d'elle] est née au cours de l'année de la reconstruction de la Kaa'ba.

Nous savons que Khadîja [qu'Allah soit satisfait d'elle] mourut à la suite des souffrances et des privations endurées durant leur exil dans le désert. Fâtima [qu'Allah soit satisfait d'elle] fut elle-même bien malade. Elle était encore très jeune et éprouva une peine profonde. Cependant, elle avait un caractère bien trempé et se montra très courageuse, en cette occasion et en maintes autres occasions, dès sa jeunesse.

Notamment, un jour que le Prophète priait auprès de la Ka'abâ, `Uqba, un des Quraysh, déversa sur lui les viscères d'une brebis. L'Envoyé de Dieu poursuivit néanmoins sa prière tandis que Fatima se précipita pour le débarrasser de ces immondices et le nettoyer, malgré les moqueries des Quraysh. On nous rapporte, à ce sujet, que tous ceux d'entre eux qui furent présents ce jour-là, furent tués à Badr.



Au moment de l'Hégire, l'Envoyé de Dieu partit seul avec Abû Bakr , dans le plus grand secret. Afin de ne pas trahir leur fuite, ils laissèrent chacun leur famille à la Mecque et les firent venir pour les rejoindre dès qu'ils furent eux-mêmes arrivés à Médine.

Fâtima [qu'Allah soit satisfait d'elle] devint l'épouse de Ali , fils d'Abû Tâlib, cousin du Prophète en l'an 2 de l'Hégire. Elle avait une quinzaine d'années.

Ils eurent deux garçons [ El Hassan et El Hussayn ] et deux filles [ Zaynab et Um Kelthoum ].

Fâtima assumait la charge de la maison, moulait le grain elle-même pour faire son pain, portait l'eau, soignait le cheval. Elle travaillait durement.



Ali a raconté qu'elle se plaignait parfois d'être fatiguée par l'ensemble de ces tâches, et qu'elle demanda au Prophète alors qu'on venait de ramener des prisonniers - de lui donner l'un d'eux pour la soulager de quelques-uns des travaux difficiles. Le Prophète vint les voir dans leur maison et, en guise de réponse, leur dit ceci :

" Je vais vous annoncer quelque chose qui vaudra mieux que ce que vous m'avez demandé. Quand vous vous couchez le soir, dites 33 fois le takbîr [ Allahou Akbar ] (Dieu est le plus grand), 33 fois le tasbîh [ Soubhan Allah ] (Gloire à Dieu) et 33 foisle tahmid [ Al-hamdulillah] (La louange est à Dieu) ; cela vous vaudra mieux qu'un domestique. " [ Rapporté par Al Bouhkari ]

On rapporte qu'elle fit ce commentaire : « Je suis contente de Dieu et de Son Envoyé. »



Elle fut parmi les musulmanes très actives au sein de la communauté des musulmans. On nous rapporte qu'elle fut présente lors de la bataille d'Uhud, soignant les blessés, leur donnant à boire. Lorsque son père fut blessé, c'est elle qui nettoya son visage avec de l'eau, puis, pour arrêter le sang, elle fit brûler le morceau d'une natte et appliqua la cendre sur la blessure, ce qui stoppa l'hémorragie.

Elle fut également présente lors de la Guerre du Fossé, également à Khaybar et lors de la conquête de la Mecque.

Un jour, la famille d'Abû Jahl - un des grands ennemis de l'Islam - proposa à Ali , son mari, d'épouser une de leurs filles. Le Prophète s'interposa en refusant : "Je ne leur permettrai pas cela, mais si Ali veut l'épouser, qu'il répudie d'abord ma fille et épouse la leur." Il avait dit également à ce propos : « Fâtima est une partie de moi-même; quiconque l'irrite, m'irrite également." Il ne pouvait envisager que sa fille bien-aimée fût obligée de vivre avec la fille d'un de ses ennemis.

Cela n'eut pas lieu. D'ailleurs, Ali demeura monogame aussi longtemps que Fâtima fut en vie.

Il existait, entre le Prophète et Fâtima, des liens d'affection très forts. Aisha [qu'Allah soit satisfait d'elle] a rapporté :

« Je n'ai jamais vu personne qui ressemblât autant à l'Envoyé de Dieu, tant par la façon d'être que pour la guidance et la dignité, que Fâtima. Lorsqu'elle entrait chez lui, il se levait pour aller à sa rencontre, lui prenait la main, l'embrassait et la faisait asseoir à sa place. »

Alors que le Prophète était déjà malade, Fâtima lui rendit visite. Celui-ci lui dit à l'oreille quelque chose qui la fit pleurer abondamment. Ce que voyant, il lui glissa encore quelques paroles en secret, ce qui alors la fit rire. Elle refusa de dévoiler les secrets qu'ils avaient échangés tant que le Prophète fut en vie.

Plus tard, après que l'Envoyé de Dieu eût quitté ce monde, elle dévoila qu'il lui avait fait part de sa mort prochaine, ce qui l'avait fait pleurer. Puis, il l'avait informée qu'elle serait la première à le suivre et avait ajouté : « Ô Fâtima, n'es-tu pas satisfaite d'être la reine des Croyants ? et elle avait ri ».



Le Prophète a déclaré : « Fâtima est la reine des femmes habitant le Paradis. » [ Rapporté par Al Boukhari ]

Elle pleura beaucoup la disparition de l'Envoyé de Dieu . Elle tomba malade quelque temps après et mourut six mois après son père. Elle avait vingt-huit ans.

C'est l'épouse d'Abû Bakr et son mari Ali , qui firent la toilette mortuaire de Fâtima [qu'Allah soit satisfait d'elle] , puis elle fut enterrée, comme elle l'avait demandé, la nuit même de sa mort dans le cimetière des femmes à Médine.



Que Dieu soit satisfait de Fâtima.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://islam-connexion.exprimetoi.net
 
Fatima
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Notre Dame de Fatima:LE TROISIÈME SECRET toujours caché par le Vatican
» Notre Dame de Fatima et commentaire du jour "Donnez en aumôme ce que vous avez,..."
» Notre Dame de l'Apocalypse et le 3e secret de Fatima
» Prière du pape à Notre-Dame de Fatima
» Fatima un ovni pas comme les autres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
islam.connexion :: Forums au Féminin :: Les filles du Prophète Mohammed (psl)-
Sauter vers: