islam.connexion

forum sur l'islam
 
AccueilGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Sourate Al-Kawthar

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Nombre de messages : 223
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Sourate Al-Kawthar   Jeu 9 Aoû - 20:53




Bismi-l-lâhi-r-rahmâni-r-rahîm

(1). Innâ a'taynâka-l-kawthar
(2). Fa salli li rabbika wa n har
(3). Inna châni-aka houwa-l-abtar.


Au nom de Dieu, Le Tout Clément, Le Tout Miséricordieux

(1). Oui, nous t'avons accordé l'abondance
(2). Prie donc ton Seigneur et sacrifie
(3). Celui qui te hait périra sans laisser de trace.


Fichier son RealAudio :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://islam-connexion.exprimetoi.net
Sofiane



Nombre de messages : 74
Date d'inscription : 06/08/2007

MessageSujet: Re: Sourate Al-Kawthar   Sam 11 Aoû - 18:31

Nom

Cette sourate a été nommée ainsi à cause du mot al-kawthar qui se trouve dans le premier verset.


Contexte Historique

Préalablement, dans les sourates d’Ad-Duhâ et Alam Nashrah (sourate 94 : Al-Inshirâh) nous avons vu que dans la toute première phase de la mission prophétique, le Prophète - que la paix soit sur lui - était passé par des moments des plus éprouvants quand toute la nation était devenue hostile, qu’il y avait de la résistance et de l’opposition de tout côté, et le saint Prophète et une poignée de ses compagnons ne voyaient pas la moindre chance de réussite. Allâh, pour le consoler et l’encourager lui avait révélé plusieurs versets. Il est dit dans sourate Ad-Duhâ : « La vie dernière (c.a.d toute vie postérieure) t’est, certes, meilleure que la vie présente, et Ton Seigneur t’accordera certes ( Ses faveurs), et alors tu seras satisfait ». Dans sourate Alam Nashrah : « et Nous avons exalté pour toi ta renommée. » C’est à dire « Quoique les ennemis essayaient de te diffamer partout dans le pays, Nous avons pris en charge l’exaltation de ton nom et ta renommée dans ce pays. » Et : « A côté de toute difficulté, il y a, certes, une facilité. » C’est à dire, « Tu ne dois pas être découragé par la dureté des conditions de cette époque ; cette période de difficulté passera bientôt, et surviendra alors la période de succès et de victoire. »

Telles étaient les circonstances dans lesquelles Allâh a consolé le saint Prophète en révélant sourate Al-Kawthar où, en plus, Il a annoncé la destruction de ses opposants. Les mécréants de Quraich disaient : « Muhammad est coupé de sa communauté et est réduit à sa seule personne impuissante et démunie. Selon `Ikrimah, quand le saint Prophète a été nommé Prophète, et qu’il commença à appeler les gens à l’Islam, les Quraish disaient : « Muhammad est coupé de sa communauté tel un arbre coupé de ses racines susceptible de s’effondrer à tout moment. » (Ibn Jarîr). Muhammad Ibn Ishâq dit : chaque fois qu’on mentionnait le Prophète en présence d’Al-`Âs Ibn Wâ’il As-Sahmî, le dirigeant mecquois, celui-ci disait : « Laissez-le tranquille car il n’est qu’un homme sans enfants, sans aucun descendant mâle. Quand il mourra il n’y aura personne pour se souvenir de lui. » Shamir Ibn `Atiyyah dit que `Uqbah Ibn Abî Mu’ait avait également l’habitude de dire des choses semblables au sujet du saint Prophète, (Ibn Jarîr). Selon Ibn `Abbas, Ka`b Ibn Al-Ashraf (le dirigeant juif de Médine) était venu, une fois, à la Mecque et le chef des Quraish lui disait : « Regarde ce garçon, qui est coupé de son peuple. Il pense qu’il est supérieur à nous alors que nous gérons le pèlerinage, veillons sur la Ka`bah et donnons à boire aux pèlerins » (bazzar).

A ce sujet, `Ikrimah rapporte que les Quraishs avaient employé des mots comme « as-sunbur al-munbatir min qawmih » (un homme faible, délaissé et sans enfants, qui est coupé de son peuple) pour désigner le saint Prophète. (Ibn Jarîr) Ibn Sa`d et Ibn `Asâkir narrent que `Abdullâh Ibn `Abbâs dit : « Le fils ainé du saint Prophète était Qâsim, après lui il y avait Zaynab, après elle il y avait `Abdullâh et après lui trois filles, à savoir Umm Kulthûm Fâtimah et Ruqayyah. Parmi eux, Qassim mourut le premier suivi de `Abdullah. C’est là qu’Al-`Âs Ibn Al-Walîd dit : « Sa lignée est éteinte : maintenant il est abtar ( c.a.d sans postérité). » Quelques traditions ajoutent que qu’Al-`Âs dit « Muhammad est abtar : il n’a aucun enfant (mâle) pour lui succéder. Quand il mourra, sa mémoire périra et vous serez débarrassé de lui. » La tradition d’Ibn `Abbas, que `Abd Ibn Humayd avait rapporté montre que Abû Jahl avait également tenus des propos semblables à la mort de l’enfant du saint prophète, `Abdullâh. Ibn Abî Hâtim rapporte d’après Shamir Ibn `Atiyyah que `Uqbah Ibn Abî Mu’ait avait montré le même type de mesquinerie en se réjouissant de cette perte de l’enfant du saint Prophète. `Atâ’ dit que quand le deuxième enfant du saint prophète mourut, son propre oncle, Abû Lahab (dont la maison était près de celle du saint prophète) est accouru auprès des païens pour leur porter la « bonne nouvelle » : "Batira mouhammadoun al-laylah : « Muhammad a perdu sa descendance cette nuit, ou il est coupé à la racine. »

Telles étaient les conditions difficiles dans lesquelles la sourate d’Al-Kawthar a été révélée. Les Quraish lui en voulaient parce qu’il n’adorait, ne servait que Dieu uniquement et rejetait leur idolâtrie publiquement. Pour cette raison précise, on l’a déchu du rang, de l’estime et de la considération dont il jouissait auprès de son peuple avant la mission prophétique et était maintenant comme coupé de sa communauté. La poignée de gens que représentaient ses compagnons, étaient des gens impuissants et miséreux et étaient également persécutés et tyrannisés. Par ailleurs, le Prophète était affligé par la mort de ses deux enfants, décédé l’un après l’autre, pendant que ses proches parents et les gens de sa tribu, de sa fraternité et de son voisinage s’en réjouissaient et tenaient des propos écoeurants et destabilisants pour une noble personne qui traitait tout le monde, même ses ennemis, avec la plus grande bonté. A ce moment, Allâh, juste en une phrase de cette sourate, lui a annoncé la bonne nouvelle, la meilleure qui soit, et en même temps Il l’a informé que ce sont ses opposants qui seront coupé à la racine et non pas lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Sourate Al-Kawthar
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sourate Al Kawthar (108)
» Les bienfaits de la Sourate Al Mulk
» Sourate An-Nur (24)
» Deux erreurs dans une sourate !?!
» Traduction de la sourate Annass, les hommes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
islam.connexion :: Les petites Sourates à apprendre et à comprendre,... :: Coran-
Sauter vers: